Brasse, crawl, papillon... À chaque technique de nage, ses bénéfices

Chargement en cours
La brasse est la technique de nage la plus complète.
La brasse est la technique de nage la plus complète.
1/2
© Adobe Stock, SolisImages

Aurélie Ngambi

La natation est souvent le premier sport recommandé par les experts de la santé pour muscler le corps en profondeur, sans pour autant le brusquer. Aujourd'hui, découvrez ainsi quelle est la technique de nage la plus appropriée afin d'atteindre vos objectifs physiques de façon ultra-ciblée.

Pour rappel, la natation a vraiment tout plaire : d'abord, elle décharge le corps de son propre poids, ce qui préserve idéalement les articulations. De plus, elle exerce un effet massant sur les tissus et améliore la circulation sanguine. Le top pour se débarrasser "des "jambes lourdes" et de la cellulite. Enfin, elle bénéficie de propriétés relaxantes et apaisantes, en offrant illico une sensation de bien-être intense.

Ceci étant dit, découvrez sans plus attendre quelle est votre technique de nage de prédilection.

La brasse pour se tonifier en douceur

D'un point de vue des bienfaits pour le corps, la brasse est sans aucun doute la technique de nage la plus complète. Symétrique et ventrale, elle nécessite une synchronisation des mouvements des bras et des jambes, ce qui fait travailler l'ensemble des muscles. Plus précisément, elle est remarquable pour raffermir les mollets, les cuisses et les fesses. Sans oublier de renforcer le haut du corps, des abdominaux aux bras en passant par les épaules.

De plus, la brasse permet de sculpter le corps en douceur et de façon harmonieuse. Le tout en restant accessible à toutes, quels que soient l'âge et le niveau sportif. Pour ces raisons, c'est d'ailleurs la première technique enseignée pendant les cours de natation.

Le crawl pour affiner la silhouette

Le crawl est la technique de nage la plus rapide. Le concept : effectuer un battement continu des jambes et une rotation alternative des bras, en se maintenant allongée sur le ventre à la surface de l'eau. Sur un plan musculaire, le crawl possède de gros atouts : il renforce efficacement les fessiers, les bras et les épaules, tout en affinant visiblement la silhouette. Mais attention, si vous souhaitez vraiment perdre du poids, il est essentiel d'enchaîner les longueurs durant 45 minutes au minimum.

Le papillon pour muscler le haut du corps

Le papillon est sans aucun doute la technique de nage la plus difficile de toutes. Elle nécessite en effet une coordination parfaite des jambes et des bras, ainsi que des mouvements précis afin d'avancer dans l'eau sans se faire mal. Mais une fois la technique maîtrisée, cette nage est redoutable pour tonifier le haut du corps : avant-bras, bras, torse, poitrine, épaules, ventre et dos. De plus, elle permet de travailler le cardio et la respiration, tout en assouplissant les articulations.

Le dos crawlé pour renforcer le dos

Pour pratiquer le dos crawlé, il faut (comme son l'indique) utiliser la même technique que le crawl, mais sur le dos. Il reste avant tout recommandé par les kinés et médecins aux personnes souffrant de problèmes de dos. En effet, il renforce principalement les dorsaux dans le but d'offrir un meilleur maintien, une posture plus droite, ainsi qu'une cambrure corrigée. En bonus, le dos crawlé tonifie la poitrine pour afficher un décolleté à tomber, mais également libère la respiration puisqu'il s'effectue le visage hors de l'eau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.